Pépinières d'altitude
jardinerie

ATTENTION EN CE MOMENT !

18/03/2019

ATTENTION EN CE MOMENT !

Cycle Biologique

Le cycle biologique de cet insecte est annuel. On peut le présenter schématiquement en 8 étapes :

  1. A partir de mi juin, un soir d'été, les papillons de la processionnaire sortent de terre. Mâles et femelles s'accouplent, puis les mâles meurent un ou deux jours après.
  2. La femelle s'envole et dépose entre 70 et 300 oeufs sur les aiguillede pin. Puis elle meurt à son tour.
  3. Les chenilles éclosent 30 à 45 jours après la ponte. Elles se nourrissent avec les aiguilles du pin, et sont reliées entre elles par un fil de soie.
  4. Au cours de leur crois Ajoutersance, les chenilles changent de couleur et se couvrent de plus en plus de poils (jusqu'à 1 million).
  5. Les chenilles construisent un abri en soie en automne, sur la branche d'un pin. Elles passent l'hiver dans cet abri, et ne sortent que la nuit pour entretenir leur nid et se nourrir.
  6. Au printemps, la colonie conduite par une femelle quitte l'abri et se dirige vers le sol. C'est la procession de nymphose : toutes les chenilles se tiennent les unes aux autres et se déplacent en longue file. Une file peut compter quelques centaines de chenilles. C’est souvent à ce moment-là qu’elles représentent un réel danger pour l’humain et les animaux domestiques en raison de leurs poils hautement urticants. Au bout de plusieurs jours, elles s'arrêtent dans un endroit bien ensoleillé et s'enfouissent dans le sol.
  7. Deux semaines plus tard, toujours dans le sol, les processionnaires tissent des cocons individuels et se transforment en chrysalides. Elles restent dans cet état pendant plusieurs mois (ou parfois plusieurs années selon les régions).
  8. Au bout de quelques mois, chaque chrysalide se métamorphose en papillon, toujours sous la terre. Et puis, un soir d'été, les papillons sortent de terre...
  9. LUTTE CONTRE LA CHENILLE
  10. Il n'existe aucun moyen de se débarrasser définitivement des chenilles. Les traitements sont à refaire chaque année. En effet, même si l'on détruit toutes les chenilles vivantes sur son terrain , vos arbres pourront être réinfectés l'année suivante par des papillons pouvant provenir de plusieurs kilomètres. Le papillon mâle peut voler jusqu'a 25 km et le papillon femelle jusqu'à 3 km et de plus les chenilles peuvent rester enfouies dans le sol de quelques jours à 5 années.
    Ces traitements annuels doivent donc être maintenus tant que des nids, et donc des papillons, existent dans votre région.

     

    Mesures écologiques

    - Améliorer la biodiversité des peuplements (feuillus) afin de freiner la propagation de l'insecte et de favoriser le cortège parasitaire.
    - éviter les plantations de pins noirs dans les secteurs favorables à la chenille.

    - Favoriser l'implantation des prédateurs et parasites : nichoir à mésange...

    Traitement phytosanitaire biologique - Appliquer un traitement avec un insecticide biologique à base de Bacillus thuringiensis, bactérie aux propriétés entomopathogènes.

    Lutte mécanique
    - En cas d'attaque ponctuelle, sur des arbres facilement accessibles ? Couper et brûler les branches porteuses de pontes, pré-nids et nids. Se protéger soigneusement contre les risques d'urtication (combinaison, masque, lunettes, gants).

    -Il existe des pièges à enserrer autour du tronc, qui conduisent la procession dans un sac dont les chenilles ne savent pas ressortir

Retour